V

Partie 19

Confessions

Previously : HELENA est onde mentale pure. Elle se déconnecte de plus en plus des esprits qui l’entourent. C’est une mauvaise nouvelle pour les « 7 » qui doivent faire face seul à la menace désormais déclarée de la Lancea Sanctum.

Log 1> Le SUCCUBUS est fermé. Le Maire est encerclé par les lobbies conservateurs qui réclament la fermeture définitive du « club satanique ». Les flics de Chicago sont sur les dents : une église transformée en pièce à conviction géante qu’ils doivent gérer et dans le même temps un mass murder avec des dizaines de cadavres sur les bras dans une tour squattée du ghetto de Chicago. Ils sont débordés et acceptent bien volontiers l’aide des « feds » qui débarquent avec le FBI et l’ATF. La ville de Chicago a privatisé un asile rien que pour les tarés de la croisade du sud qui écrivent avec leur merde des cantiques noirs sur les murs capitonnés en beuglant « il arrive ». Amen. Les Kindred doivent faire face et gérer la crise. La masquerade vacille et se lézarde. Ils décident de mener une enquête pour jauger et comprendre la situation. Ainsi soit-il.

Log 2> Direction la morgue. Voos sous obfuscate se joue sans peine de la surveillance et « fait parler » les morts. Pas de doute possible les « DOA » sont tous des bikers crusaders de la Lancea Sanctum. Ils sont tombés la même nuit que l’émeute du SUCCUBUS sous les coups de CRITIAS, le puissant Elder qui visiblement a été attaqué dans un remake de « piège de cristal ». Et pas de traces de lui ni de l’Elyseum le yacht fantôme qui croise au large masqué dans les brumes du lac Michigan.

Log 3> Plus tard la même nuit. Les « 7 » veulent maintenant comprendre ce qui se cache dans l’église. Voos dans son rôle de l’homme invisible s’approche de la chapelle transformée en scène de crime. Les autres planqués non loin repèrent un mortel « suspect » et décident de lui poser quelques questions. Voos pour esquiver les cops en sentinelle devant la chapelle passe par derrière. C’est le chaos. Le mec dans la bagnole est un enfoiré de chasseur doublé d’un fils de pute ex-force spéciale qui en plus bosse en doublette avec un autre acolyte qui lui est déjà rentré dans l’église. Avec 4 vampires qui se jettent sur lui, le driver en quelques secondes passe en mode « game over ». Son pote applique le protocole DTCCV : Dans Ton Cul Court Vite. Il escalade les murs et se barrent comme le mollah Omar en mob. Comme quoi traquer du Barbu à Bora-Bora lui a appris quelque chose.

Log 4> Voos rentre dans l’église. Plus fort que tous les experts Miami et NY réunis il passe au crible l’Eglise. Mur Nord des lignes et des lignes en araméen ancien imbittables check. Sur la Madone les 40 petits visages des victimes massacrées du Vedophile, check. Mur Sud un graf de l’après crucifixion avec un légionnaire en jupette longinus dans le premier rôle, check. Mur Est l’apocalypse mais par Cain avec les vampires dans le rôle des anges purificateurs exterminateurs, check. Mur Ouest des divagations du prêtre qui explique qu’il est pas tout seul dans sa tête et que ça pique un peu, check. Vernon a fait passer son examen de conscience au Driver qui bave détendu à l’arrière d’une bagnole en route pour « shelters road », la casse mentale où les « 7 » entassent les cerveaux pétés. Ils ont une adresse, un connard de colonel des marines à la retraite.

Log 5> Le colonel est assis dans son fauteuil, une seule pantoufle au pied, son con de chat lui lèche les orteils de l’autre pied. Il s’est pissé dessus et son coffre secret est ouvert. Il ne se souvient de rien. Il fait le 911 pour appeler une ambulance et espère que son AVC n’est pas trop grave. Plutôt dans la nuit il a eu de la visite. Le genre dont on se passe. Vernon et Michael lui ont ouvert le haut du crâne, l’ont soulevé, pris par les pieds, secoué la tête en bas et fait tomber sur le tapis afghan tout. Absolument tout. Depuis sa première branlette en passant à sa cousine germaine jusqu’aux Pachtounes chef de village et supposés terroristes massacrés par les SEALS qu’il commandait. Il a surtout donné un visage. Celui du civil qui il y’a des années de cela lui a demandé de le « fixer » avec deux tueurs, des pros, des solos véritables, cleans et professionnels. Les cv parfaits pour deux futurs chasseurs de vampires en puissance.

Log 6> Irina reconnaît le civil. C’est le richard qui a fumé un vampire dans une Crack House de Chicago pour venger la mort de sa petite fille riche shootée au sang de « pirvam ». Il est de retour en ville. Comme tous les millionnaires il a passé sa journée a faire passer de l’argent virtuel de places boursières en places boursières et se détend devant des croûtes infâmes dans un vernissage de merde avec vue sur le lac Michigan. Irina se pointe et isole sa proie sur la terrasse en bois exotique écologique montée au black par des « wetbacks » chicanos. Le « Bruce Wayne » du pauvre à son sixième sens araignée qui lui dit que la belle est une vraie vamp qui suce mais du sang. Bas les masques.

Log 7> Une longue conversation plus tard entre anges et démons les langues se sont déliées. La cainïtes ont mis en garde contre la Lancea Sanctum. Ils ont plaidé sur leur existence millénaire symbiotique dans l’ombre de la société humaine. Ils ont confessé l’existence parmi eux de monstres comme SAM le Vedophile et le châtiment qui guette ces bêtes. L’homme a révélé l’existence d’une organisation composée de parents des enfants martyrs. Il a avoué les réunions secrètes des « endeuillés éternels », les « 40 et les voleurs d’enfants » comme ils se surnomment. Il a tout dit de la traque et du meurtre des vampires criminels. Il a confessé malgré la vengeance les tourments de son âme et les doutes de la cause des « endeuillés ». Ils ont jeté un pont entre leurs deux mondes et sont d’accord pour se revoir. Ils ont décidé de rester prudents car de part et d’autre, dans chacun de leur camp ce sont les faucons qui dominent. Et ils ne savent pas encore si la confiance est possible. L’homme peut-il faire confiance à ces vampires qui détiennent les os de leurs enfants. Les Vampires peuvent-ils faire confiance à cet homme qui s’agenouille pour embrasser la bague d’un authentique prêtre exorciste à peine sont-ils partis.

Comments

RPGW RPGW

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.