Main Page

DETROIT

Etendard de l’automobile triomphante au début du 20e siècle, Detroit, Michigan, est devenue la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite, avec une dette devenue impayable, d’environ 18,5 milliards de dollars. La lente agonie économique et financière de “Motor City” est allé de pair avec une déchéance sociale qui s’illustre dans l’exode de ses habitants et l’absence criante de services publics. Depuis 60 ans, la cité s’est vidée de 63 % de sa population pour ne plus compter que 700.000 habitants. Des maisons s’y vendent pour à peine 500 dollars (380 euros). La ville dénombre près de 78.000 habitations abandonnées et environ un tiers de la surface de la ville (360 km²) est soit vide, soit en état de chancre. Dans certains quartiers, la municipalité n’est même pas en mesure d’assurer l’éclairage public. Le taux de criminalité n’a jamais été aussi élevé en 40 ans.

Main Page

V RPGW RPGW