V

Partie 27.3
Le jour d'avant

journal de guerre : Jour 0

log 1 > Les clones et Vernon se réveillent dans des cellules aseptisées. Ils ont été récupérés et placés ici “au refuge”, un haven secret quelque part dans Chicago. Ils sont les invités de Cassandre (une ravnos extra-lucide rescapée de la rage vampirique européenne) et de Monica (clan indéterminé). Ils sont là parce que Cassandre a vu que les clones allaient déclencher la guerre avec la Néo-Camarilla. Monica espère au contraire que prévenu du rôle que le destin comptait leur faire jouer, ils vont pouvoir changer le futur en une promesse de paix. Mais comme le prédit Cassandre, les clones et Vernon sont convaincus que la guerre avec les TREMERES a déjà débuté et qu’il est bien trop tard. Arrive alors Capone, Elder qui règne en fait sur le refuge et compagnon semble-t-il de Monica.

log 2 > C’est un Capone transformé et pacifique qui fait part de son inquiétude et qui cherche à trouver une issue diplomatique au conflit. Conflit qu’il pense être connecté à l’ancienne HELENE, que les TREMERES sont venus d’après lui récupérer. Mais les Clones et Vernon savent que les TREMERES sont déjà en guerre et qu’il faut se montrer inflexible. Mais tous ont conscience de l’importance des enjeux. Car finalement à qui profite le crime ? La race de Caïn est sur le point de disparaître et cet ultime affrontement pourrait-être la dernière bataille du Jyhad, le conflit final. C’est donc une décision décisive qu’ils doivent prendre. Ils demandent à Capone de les laisser seuls pour débattre. En fait les clones sont paranos et craignent d’être dominés ou manipulés. Ils ont raison, avec sa discipline d’Auspex PatJ. détecte que Vernon est en réalité le Pion d’un puissant Ancien.

log 3 > Pour s’en convaincre Capone décide de suivre les conseils de la coterie du RAMS et de “rendre visite” à Kleinspiegel, qui lui aussi a été convoqué la veille par les TREMERES. Mais le vieux Ventru nie en bloc et affirme que jamais il n’a mis les pieds sur le cargo, il nie aussi avoir jamais rencontré les représentants de la Neo-Camarilla. Capone Alors entre en contact avec les TREMERES et un appel sur une ligne sécurisée est organisé. C’est Nicolaï, l’ancien leader de la Chantry TREMERE qui négocie avec son ancien compagnon membre comme lui du Primogène de Chicago d’avant la chute. Le magicien confirme qu’ils sont là pour HELENE. Il promet de partir si l’ancienne leur est livrée. Il est en fait dominé par Ménèle, le puissant ancien Dominateur en chaîne, qui “pupetmaster” Vernon, et surtout adversaire millénaire de la génocidaire HELENE, fléau des cités légendaires. Le Méthusela sort de l’ombre et promet de faire “tenir” sa promesse aux TREMERES contre HELENE.

Log 4 > C’est autour d’Irina de surprendre son monde. Elle est la “gardienne” de l’ancienne depuis plusieurs nuits déjà. Elle a conscience que la puissante HELENE depuis Troy n’a jamais hésite à sacrifier des cités entières pour son bien personnel. Ménèle lui est réputé plus sage et pondéré, c’est pourquoi Irina décide pour sauver la paix et empêcher la guerre de livrer à l’ancien sa Némésis. HELENE sera donc livré à MENELE et la guerre de Chicago n’aura pas lieue. Tous sont soulagés et conscients d’avoir évité le pire. Ils vont passer le jour au refuge et partiront la nuit prochaine pour leur haven.

Log 5 > la nuit tombée Vernon rejoint son havent et Irina tient sa promesse et remet HELENE à MENELE. Le reste de la coterie se retrouve au RAMS. Mais PatJ toujours parano passe en mode Auspex et se retrouve confronté à lui même ! Un double identique copie carbone parfaite ! Un autre clone… Et tous comprennent qu’ils sont en fait entrain de coexister sur la même time line, et qu’ils sont connectés par flashforward, et qu’ils voient le futur et non le passé. A cet instant même les autres clones sont sur le navire de la Néo-camarilla. Dans quelques instants ils vont exploser dans une boule de feu. Et l’archonte TREMERE elle va être disloquée. Cassandre finalement avait raison, la nouvelle guerre de Troy aura lieue.

View
Partie 26.3
PREMICES A LA GUERRE.

Journal de guerre : Jour 1.

log 00 > Le pire est à venir. Bientôt le commencement de la fin. C’est dans l’air de la nuit. Et les caïnites sentent d’instinct Le vent du changement. C’est le même souffle froid qui a balayé les murailles d’Enoch la première cité, la même tempête qui a attisé les buchers de l’inquisition, le même cyclone qui a ravagé la Nouvelle-Orléans est libéré la petite mère. Et il vient.

Ici à Chicago les réfugiés de la Nation Vampire Américaine balayée par la peste se regroupent en réponse à l’appel d’Hélène. Ici à Chicago les revenants de la Néo-camarilla Européenne débarquent et annoncent la reconquête. Et le vent du Jyhad fera claquer les bannières des deux armées des frères ennemis.

Log 0 > A chaque crise les Kindred se retrouvent pour former conclaves, conciliabules, et autres réunions secrètes dans les alcôves. Les Murs bétons aciers et le son industriel et techno du RAMS ont remplacé les pierres des donjons et la voix des eunuques, mais l’esprit est le même. “New Nastasia”, TIM, “Reload” VOOS, Le grand dragon et Black Dragon Jordan ont tous leur agenda de la fin des temps en tête et leurs “little dirty secret”, mais ils savent que l’union sacrée doit l’emporter. Ils parlent donc toute la nuit durant, et à l’aube naissante comme pour leurs aînés avant eux à la convention de Thorn ils forgent leur alliance. La Camarilla est une vieille canaille corrompue et pourrissante, une mafia putride qui sera leur adversaire, la forge où ils vont à la flamme de leurs haines s’armer des sabres de Caïn, tous unis par le même désaccord majeur, ils occupent ensemble maintenant leur territoire de guerre et ils prennent les armes pour défendre leur terre.

Log 1 > Mais toute guerre commence en secret par des phases de reconnaissance tactique. Pas de satellites espions, mais TIM en projection Astrale qui survole à la vitesse de la pensée les avenues et les rues de Chicago. TIM surfe au dessus d’une ville où le temps s’égraine en slow motion, invisible il voit tout et s’infiltre dans les zones les plus sensibles de Chicago : d’abord au bunker des clones déjà pillé et sans traces des copies mais ou flotte une odeur métallique de cargo iodé , ensuite au Succubus Club pris d’assaut par un commado kindred inconnus aux visages fondus et scarifiés, détour rapide par la tour de Packer scène de crime géante investie par les hommes de l’ATF, et enfin dans le building HighTech ultra sécurisé de Carlyle ou le vieux Robert, le patriarche du clan devenu enfant de la nuit, à peine de retour déjà lâche dans la nuit ses escadrilles de Drones pour traquer ses proies.

Log 2 > Mais TIM n’est pas seul en mode furtif, il repère une âme astrale qui le suit cachée dans les ondulations des ondes mentales de son esprit projeté. TIM plonge vers la psychée espionne qui file à la vitesse synaptique entre les buildings, s’élève le long des façades vitrées et tente de le semer dans le dédale des blocs urbains, jusqu’au terminus, le port où le ZERO DARK THIRTY est à quai caché derrière un œuf de ténèbres qui bloque les sondes auspex. La vampire fureteuse grave le visage de TIM avant de s’évanouir absorbée par l’écran de fumée noir. TIM l’éclaireur retourne au RAMS pour faire son rapport.

Log 3 > Pour Neo Nastasia, mémoire du sabbat oublié, à l’occupation secrète il faut répondre par la provocation ouverte. Opposition de style, déséquilibre des forces en présence, ils se présentent à 4 au pied du cargo géant. Le ZERO DARK THIRTY est un vaisseau d’invasion, une ruche où s’agite une armée des ombres, et les runes occultes gravées dans l’acier de la coque ne laisse planer aucun doute sur la présence à bord du seul clan plus honnis encore que les Ventrus, les TREMERES, noirceur absolue de la Famille. Avec Morgue ils montent à bord.

Log 4 > Scannés, sondés, auspexisés, ils sont interrogés par une ARCHONTE TREMERE qui ne veut rien laisser passer. Ils bluffent et envoient pour gagner du temps et affaiblir les forces adverses les envahisseurs vers le HAVEN DE KLEINSPIEGEL. Mais ils savent que cette farce d’ambassade est une mission suicide. Depuis le départ Neo NASTASIA sait qu’elle marche dans les pas de Caïn, elle est venue en fait ici en mission KAMIKAZE et sans hésiter se jette sur l’archonte dans une explosion de C4 destructrice qui désintègre tous les vampires présents, seul en réchappe l’aîné Dalton, Caïn a reconnu les siens.

Quelque part les Clones “reloadent”.

View
partie 25
BOMB NIGHT

préviously : 5eme nuit de rupture du night call

log 1> Conseil de guerre mais cette fois-ci dans le QG des ennemis d’hier devenus par la force des choses les alliés d’aujourd’hui. Mr Andersen est accompagné du “scanner” MATHEW SALEM. C’est le nom donné par le groupe Carlyle aux vampires doués d’AUSPEX et “employés” par la toute puissante multinationale. MATHEW SALEM a été sorti de son caisson pour scanner les kindred et s’assurer de la bonne foi des “7”.

log 2 > Pour les “7” le deal se résume à deux alternatives simples. Plan A se plonger en torpeur volontaire dans les caissons haut de gamme du groupe Carlyle et certainement ne jamais se réveiller. Plan B s’équiper en matériel de destruction et se barder d’explosifs fournis par la branche black ops de ARASAKA. Dans les deux cas les Goules gagnent. Dans les deux cas les “Vampires” perdent.

log 3 > Pour IRINA c’est l’heure de l’assaut final et de l’attaque ultime façon sabbat, Cantique de Caïn et pain de C4, “l’explosion-punition” contre le prince renaissant et son embryon de Camarilla. Pour Kleinspiegel c’est l’heure de la convocation et la sanction finale comme il se doit pour les ennemis de la Camarilla. Pour les goules c’est l’heure de compter les points et de ramasser les restes.

log 4 > La tour de PACKER est un piège de cristal de sang, un concentré vertical de trappes, des traders psychos armés de piques et de marteau à tous les étages, au sommet le primogène regroupé dans un cube noir d’acier blindé, des réserves de sang en quantité, et la machine à convocation prêt à s’emballer. Aucune chance.

Log 5 > En vrai fils de pute du KKK l’esprit malade de supremacistes de Vernon imagine un plan foireux : dominer des barbus innocents, les barder d’explosifs et les envoyer se faire sauter “up front” to the prince. Vernon s’offre une ultime tournée et kidnappe dans le quartier muslim de Chicago. Il éparpille sans difficulté les synapses de sa première marionnette qui se retrouve à marcher vers la tour de Packer un sac à dos bourré de C4.

log 6 > Un sourire à la con sur le visage la première Human BOMB conditionnée se retrouve en bas d’une tour sans savoir pourquoi et décide de téléphoner ce qui déclenche le KILO d’explo catégorie militaire qui souffle tout sur un rayon de 100 mètres. Une pluie de verre, une boule de feu orangée qui monte dans le ciel de Chicago, une épaisse fumée noire qui se voit à des kilomètres, les mêmes images envahissent les écrans. Les flics, les swats, les pompiers, les hélicos, ce soir c’est little 9/11 à Chicago.

Log 7 > Retour de souffle c’est une bombe de convocation qui explose dans la tête de Vernon et de IRINA qui se retrouve à devoir marcher vers le piège tendu par le prince. VERNON, tout prêt, joue encore le vice et s’empare d’un corps, techniquement il répond à l’appel du prince. Il se pointe et découvre que l’explosion à eu lieu 2 blocks plus loin. Rien à foutre, VERNON va lui même tout faire péter, il rentre dans la tour, monte dans l’ascenseur, arrivé au 50eme étage il se retrouve plaqué dans la cabine en chute libre et parvient tout juste à se faire exploser et s’extirper de justesse du corps, qui meurt pulvérisé au sens littéral. Vernon le marionnettiste déglingue un autre cerveau et le transforme en kamikaze zombie. Bavant et le regard paumé le pauvre connard titube vers la tour de PACKER. KLEINSPIEGEL fait une soudaine rechute de masquerade, toute cette agitation, les centaines de medias si proches de lui, c’est trop pour le prince qui siffle la fin du bal. La Bombe humaine finit la moelle épinière sectionnée par une balle de sniper tirée depuis la tour. KLEINSPIEGEL abat sa dernière carte : la dame de coeur, PATTY.

Log 8 > Au-delà du Trauma PATTY est menottée à PAT le “Barge” qui lui lèche le front. Message simple et direct du Prince. Rendez-vous plus tard et plus loin dans la nuit, sur les plages désertes du lac Michigan. La vieille ficelle de la prise d’otage. VOOS se glace, se renferme, et sent une boule de haine se former et grossir prêt à exploser. Ses limites ont été franchies, sans retour. Plus rien à perdre et surtout rien à gagner, lui et IRINA s’ouvrent la chair et plantent dans leurs os et dans leur corps desséchés les explosifs restants. Ils partent vers la plage. TIM à sa dose de kamikazes et d’explosions humaines ou vampires, il décroche et décide de fuir la ville profitant de la mise hors-service de HELENA. Il part avec MATHEW qui profite de cette fuite pour “démissionner” du groupe Carlyle.

log 9 > Sur la plage une trentaine de Traders pyschos du fight club montent la garde autour de PATTY toujours menottée à PAT, flanqué par ses deux frères gangrels. VOOS déjoue grâce à OBFUSCATE leur surveillance . Il apparaît juste le temps de demander pardon à PATTY. C’est l’explosion finale de la nuit, la dernière bombe sur Chicago. Des tonnes de sables sont projetées dans le ciel et retombent en une pluie de silice sur un cratère béant. Des bouts de corps disloqués et fumants sont éparpillés sur la plage. Encore debout, tenant par des filaments de muscles et de tendons, plus qu’une moitié de corps, PAT grogne une dernière fois avant de partir en cendres. IRINA, en ZULU Shape, hurle à la lune et regarde à l’horizon se profiler la silhouette noir d’un immense cargo en approche de Chicago : le ZERO DARK THIRTY.

Log 10 > TIM a réussi à fuir CHICAGO en état de siège. Arrêter dans une station service il voit au loin les fumées et les flammes des bombes et des explosions. 3 brefs éclairs, 3 impacts sur le pare-brise, 3 balles dans la tête de MATHEW SALEM qui gît sur le siège passager. Deux KINDRED étaient en obfuscate à l’arrière depuis leur départ de CHICAGO. le premier à l’apparence d’un vieil homme. Le second au contraire ressemble à un jeune homme athlétique. Le premier s’appelle PETROVITCH. Le second qui a tiré s’appelle CALVIN. Et leur message est simple. Eux et TIM doivent retourner à CHICAGO, maintenant, sans perdre une minute. MAMAN arrive…

TBC

View
partie 24
COME-BACK

PREVIOUSLY : rupture du Night Call 4eme nuit.

Log 1 > Nouveau conseil de Guerre au SUCCUBUS. Les tensions sont de plus en plus fortes entre les 7 et la coterie qui s’est formée autour de KLEINSPIEGEL. A l’ordre du jour l’annonce de candidature officielle au poste de Maire de Monsieur Andersen. Fidèle à son habitude KLEINSPIEGEL prend les choses en main et ordonne un tour de table pour recueillir les avis des ses “conseillers”. Provocation délibérée ou non, EVA emploie le titre honorifique de Prince pour s’adresser à l’Elder Ventru. Les réactions sont vives autour de la table. Vernon et IRINA marquent ouvertement leur hostilité. Un nouveau prétexte pour KLEINSPIEGEL qui use encore une fois de sa puissance discipline de présence pour s’imposer.

Log 2 > un futile combat de volonté oppose KLEINSPIEGEL à IRINA et VERNON qui sont obligés de céder. IRINA tente par tous les moyens de contourner la force mentale de l’ancien, mais rien à faire elle doit se plier à son autorité. Amère elle déserte la table et décide de se rendre à la soirée organisée par ANDERSEN. Ecoeurés par KLEINSPIEGEL les “7” lui emboitent le pas et la suivent, même si le vieux VENTRU interdit à quiconque, sauf EVA, de se rendre dans le repère de la Goule.

log 3 > Andersen reçoit dans son bureau privé tous les influenceurs et leaders de Chicago. Preuve de son pouvoir, les hommes et les femmes parmi les plus puissants de Chicago sont obligés d’attendre, avant de pouvoir voir en privé Mr Andersen. ARASAKA a mis en place un imposant dispositif de sécurité IT qui déjoue les disciplines d’Obfuscate et repère les kindred. Plus inquiétant encore, la deputy Attorney, à la tête de l’organisation de chasseur de Chicago vient d’arriver. Vernon tente de la dominer mais elle résiste au vampire avant de rentrer pour une entrevue avec monsieur Andersen. Elle sort 30 mn plus tard escortée par les hommes d’ARASAKA et sous la couverture des drônes de la compagnie de sécurité qui sont partout.

Log 4 > Michael approche WAYNE qui accompagnait la deputy. Ils se donnent rendez-vous dans le métro aérien de Chicago espérant échapper à la sécurité d’ARASAKA. MICHAEL lui révèle tout ce qu’il sait sur la société secrète de Goules et la menace qu’elle représente. Les Goules sont toutes puissantes : elles contrôlaient déjà la ville et maintenant avec l’arrivée de la compagnie de sécurtié ARASAKA elles contrôlent son cyber-espace. rendus paranos par les drônes patrouilleurs, les KINDRED redoublent de précaution avant de rentrer dans leur haven.

Log 5 > IRINA a décidé de rencontrer à tout prix Monsieur Andersen. Les heures passent et le jour se rapproche. IRINA Sent la bête qui gronde de peur mais elle tient bon grâce au cantique de Caïn et prières du SABBAT. Finalement 20 mn avant l’aube elle rencontre Monsieur Andersen dans son bureau “lunaire”. La vieille Liche sait que le Jihad coule dans le sang des cainïtes. Il comprend que la petite communauté des Kindreds de Chicago est déjà entrain de se fissurer. Il fait comprendre à IRINA qu’une alliance entre eux est désormais possible.

log 6 > les “7” ont décidé de marquer le coup et de ne pas se rendre au conclave. Mais KLEINSPIEGEL refuse ce qu’il considère comme une nouvelle rébellion de neonight. IRINA et VERNON sont convoqués comme de vulgaires serviteurs. Bouillonnant de rage ils arrivent au SUCCUBUS. Aaron sent une menace qui provient du sous-sol. Il s’en inquiète ouvertement. Craignant une attaque imminente des Goules, les KINDRED se replient tous dans le building de Packer. Au centième étage de la tour, avec une vue panoramique nocturne imprenable de CHICAGO, KLEINSPIEGEL annonce lui aussi sa candidature exclusive en tant que prince de la cité. Il a déjà formé son primogène. Il reste une place. Il demande si l’un des “7” veut briguer le poste. Tous déclinent. Tous sauf Michael. Fidèle à son habitude il rejoint la puissance et le pouvoir du moment. Magnanime le nouveau Prince auto-proclamé autorise à ses désormais sujets de s’exprimer librement. IRINA, VERNON et AARON affichent fermement leur desacord et refusent ce retour en force de la Camarilla. Ils partent sous le regard rusé et amusé de KLEINSPIEGEL. Ils laissent derrière eux Michael, qui sent déjà le pouvoir de Dominate de KLEINSPIEGEL effleurer sans peine son esprit. Le prince à tous les pouvoirs, y compris celui de l’assujettir.

log 7 > les “7” sont face à Monsieur Andersen. Ils viennent pour sceller un pacte. Mais Monsieur ANDERSEN n’est pas le diable. Pour ce contrat faustien c’est avec les envoyés du groupe CARLYLE qu’il faut traiter et parlementer. Un hélicoptère dépose justement un émissaire. Il rentre dans le bureau de Monsieur Andersen. Les “7” réalisent immédiatement qu’il s’agit d’un vampire. Il dit s’appeler MATHEW SALEM, un nom ridicule, comme celui de ROBERT qui tourne en boucle dans l’esprit de ce vampire.

View
Partie 23
Les Dominateurs

Préviously : Rupture du Nigt Call “3eme nuit”.

Log 1> La Casse mentale. L’assamite est supendu à un fenwick. Ses genoux sont soudés. Une boule violacée de ligaments et d’os créee par Vicissitude. Ses mains et ses bras sont solidement maintenus par des câbles. Son coeur est transpercé par un pieu. Autour de lui Les Dominateurs : Aaron, Michael, Tim et Voos. On lui enlève le pieu du coeur. Brutalement il revient à lui. Il ouvre les yeux.

log 2> Il est dans un entrepôt. Autour de lui des conteneurs. Dans le premier un homme tape frénétiquement sur les claviers d’ordinateurs. Ses ongles sont cassés et couvert de sang. Il est sale. Il ruisselle de sueurs. Il sourit comme un dément. Il a de la salive collée au coin des lèvres. Dans le second conteneur une boule de graisse blanche striée de merdes et de vomissures. Une Femme. Un tas humain vautré dans une eau saumâtre. Prostrée dans un coin d’ombre elle gémit. La nuit va être longue.

log 3> Un ordre mental explose dans sa tête. Les 4 dominateurs commencent le travail. Une frappe massive de domination lui donne envie de vomir. La seconde suivante des tirs de précision auspex le pétrifie. Puis des griffes mentales écorchent ses pensées superficielles. Une bombe télépathe laboure son cerveau, s’enfonce au coeur de ses secrets et explose. Son esprit vibre, tremble, se contracte et finalement explose littéralement et les attaques mentales se succèdent sans répit. C’était juste la première vague. Il veut mourir, mais même ça on lui interdit.

log 4> Il a tout dit. Chaque recoin de sa mémoire, chacun de ses souvenir, ses ultimes secrets, ses pêchés, ils ont tout eu. Sa tête est une grozny mentale, un cratère fumant, une ruine cérébrale. Brisé, il reste suspendu au fenwick. On lui plante encore et encore le pieu dans le coeur. Il voit une dernière fois l’oeil fou de la femme qui le regarde. Il se demande à quoi maintenant lui il ressemble avant de sombrer en torpeur.

log 5> Kleinspiegel une fois de plus convoque un conclave. Un conseil de guerre pour être plus juste. Les Goules attaquent une fois encore la Mairie. Cette fois-ci la ville est bloquée : éboueurs, transports municipaux, syndicats des fonctionnaires du city hall, Chicago est en stasis. L’opinion gronde. Elle n’en peut plus du règne corrompu de TOM KANE le maitre tout puissant de Chicago. Kleinspigel sait que la plèbe une fois soulevée peut renverser les empereurs. Il s’enflamme, puissant dans ses souvenirs de Pontifex du sénat secret de ROME. Vernon est fatigué par le vieux vampire, et Vernon lui dit, sans précaution, devant l’assemblée. Mais le vieux Kleinspiegel est sortie peu à peu de sa gangue temporelle. Les jeunes n’ont pas vu le vieux lion se réveiller. Pour eux c’est un Elder égaré dans ce 21eme siècle technologique. Alors Kleinspiegel rappelle à Vernon qu’il a commandé à la Legio Mortum. Sa colère explose dans une pure vague de majesté qui tétanise Vernon et prend le reste de l’assemblée au dépourvu. Vernon baisse les yeux, remis à sa place comme un simple enfant grondé par son père, incapable de tenir tête au vieux Ventru. Michael à peine ose-t-il à son tour manifester son désaccord se fait punir par l’ancien. Les “7” réalisent que KLEINSPIEGEL vient de prendre l’ascendant sur les vampires de Chicago. EVA est subjuguée par le pouvoir de l’ancien. Pat, le leader Alpha des city gangrels est lui subjugué par EVA. KLEINSPIEGEL vient de rallier à lui une majorité de kindred. Il le sait. Alors il n’hésite pas une seconde et se proclame chef de guerre, DUX BELLORUM comme le suggère IRINA.

Log 6> En chef de guerre avisé KLEINSPIEGEL demande conseil et écoute. C’est TIM qui au milieu des débats et des propositions de plan d’attaque trouve l’idée : tous s’accordent sur le fait qu’il faut retourner l’opinion. Il faut provoquer un choc d’une telle ampleur que les accusations contre le maire seront balayées. TIM propose alors de jeter en pâture à l’opinion et aux medias les squelettes des 40 enfants martyrs victimes du réseau Védophile. Et surtout de leur offrir un coupable idéal : la nurse prédatrice qui croupie dans son conteneur à la Casse Mentale. Tous valident le plan et décident de le mettre à exécution pour la fin de la nuit.

Log 7> Les Kindreds décident qu’il est temps également de prendre l’initiative. KLEINSPIEGEL use de son pouvoir de convocation sur les leaders de Goules, leurs nuits seront désormais plus courtes et plus agitées. Ensuite TIM survole les demeures et les habitations des “5”. Il découvre qu’une compagnie de sécurité IT, Arasaka, installe des couteux dispositifs de sécurité et de détection informatique. Les goules se préparent donc bel et bien. Frederickson de son côté leur apprend que cette compagnie de sécurité vient de considérablement renforcer les systèmes de sécurité informatique de la compagnie AMERITECH. La guerre électronique vient de commencer.

log 8> KLEINSPIEGEL use de sa nouvelle autorité pour demander à TIM de surveiller le Maire qui se rend à un meeting secret. En face des plages du lac Michigan, sur un parking désert TOM KANE rencontre un émissaire du parti démocrate qui s’inquiète des récentes difficultés du maire. TOM KANE explose de colère et part furieux refusant de se laisser “recadrer” par le parti. A peine est-il parti que Monsieur ANDERSEN surgit à son tour et rencontre l’homme des démocrates. Il lui promet en échange de son aide, un don très important pour le parti. Le deal est scellé. S’inquiétant des connexions de la goule au plus haut niveau, et craignant une faille trop sévère à la camarilla, KLEINSPIEGEL retarde l’exécution annoncée de Monsieur ANDERSEN.

log 9> à 6H00 du matin la nurse se livre au Chicago Police Dpt. A 9H00 du matin la rumeur d’une découverte macabre se répand sur les réseaux. à 12H00 des centaines de journalistes filment en direct la sortie de petits squelettes des eaux glacées du Michigan. Les images font leur effet. Révolte, colère, vengeance, union sacrée, à 16H00 TOM KANE prend la parole avec le chef de la police et jure que toute la lumière sera faite sur cette tragédie. Les leaders de la grève cessent immédiatement le mouvement. TOM KANE est sauvé. Des larmes de joie, que les journalistes s’empressent de prendre pour des larmes de tristesse infinie, coulent sur ses joues alors qu’il sert dans ses bras les familles des petites victimes.

log 10> Andersen regarde le soleil sur le point de se coucher sur Chicago. Il se prépare pour une nouvelle nuit de guerre contre les vampires. Il n’a plus le choix maintenant, il va devoir lui même descendre dans l’arène.

TBC

View
Partie 22
Goules society.

Préviously : Rupture du night call : 2eme nuit

log 1> Les “7” décident de rendre visite à Monsieur Andersen. Le Tycoon des medias habite le dernier étage de la Tribune Tower. La tour haute de 141 mètres abrite la radio WGN, les bureaux du Chicago Tribune et ceux de CNN. Il vit seul avec son majordome au sommet de la tour et de ses gargouilles de pierre. Il accueille les joueurs dans son antre, une vaste pièce circulaire, inondée par la lumière lunaire qui se déverse par des rosaces.

log 2> Les “7” découvrent vite que Monsieur Andersen est un super connard, un cuirassé d’arrogance et de mépris. Pire que tout Monsieur Andersen est vieux connard, presque 200 ans. Il a connu Chicago noyé dans la fumée du charbon et puant le sang des milliers de bêtes égorgées aux abattoirs. Il a façonné avec ses 4 autres amis du Club cette cité, murmurant à l’oreille des maires depuis que le city hall existe. Monsieur Andersen est la neutralité à l’état pure : même entre sa propre vie ou sa propre mort, peu lui importe. Il est sans prise. Le parfait messager.

log 3> Monsieur Andersen s’est montré pour faire sortir les loups du bois et leur donner ce message simple. Les goules sont les princes de la cité désormais, et les vampires une histoire ancienne qui doit le rester. Pas question de tolérer le retour des anciens maîtres. Les esclaves ne sont plus. Les goules sont légions et les vampires ne sont plus les bienvenus. C’est une société secrète de goules qui règnent donc sur la cité. Des sphères les plus hautes, aux souterrains les plus profonds, Chicago est leur ville. Et les hommes importants de cette ville sont également leurs pions. Et le maire est un pion important. Et c’est leur pion. Merci donc de rendre le maire à ses maîtres. Le Succubus contre la mairie. Merci de faire passer le message. Il ne s’agit pas d’une conversation mais d’une communication officielle. Au revoir. Fin de recevoir.

log 4> Les “7” partent avec plus de questions que de réponses. Une société de goules c’est une économie souterraine du sang. Depuis sa collecte, jusqu’à son traitement, son conditionnement, sa distribution quasi quotidienne, et le tout dans la plus totale opacité. Une organisation. Des fonds. Des employés. Et surtout une question, une unique et simple question. L’approvisionnement. D’où vient le sang. Où est la source de ces rivières pourpres.

Log 5> L’une des réponses possibles à cette question est tellement énorme que les “7” convoquent un concile, et comme un pied de nez à Monsieur Andersen, la réunion se tient au Succubus. Tous les kindred réunis arrivent aux mêmes conclusions : WTF !!! Pour qui se prennent ces goules bâtardes, c’est toujours pareil avec les chiens, ils finissent par s’enrager et une fois qu’ils ont mordu la main qui les nourrie pas d’autres choix que de les abattre. Ils veulent jouer, alors nous allons jouer. Voila en substance la réaction unanime des vampires.

log 6> Et Kleinspiegel de s’enflammer, il se revoit au sénat de Rome, quand il soulevait les clameurs des sénateurs de la nuit et des pontifex par la fouge de ses discours. L’heure de la bataille de Chicago a sonné et elle marquera le glas de la société des goules : Chaque homme ou femme d’importance sera fait nôtre. Celles et ceux qui font régner l’ordre dans la ville seront dominés ! Celle et ceux qui font fonctionner les rouages de la grande cité seront enchaînés par l’esprit et liés par le sang ! Celles et ceux qui règnent en mortels deviendront les esclaves des immortels ! Nous allons arracher, dominer, enchaîner, briser les mortels ! Cette cité, comme jadis Carthage, sera massacrée, pillée, violée, nous jetterons sur leurs esprits des cendres et du sel pour que jamais plus ils ne redeviennent libre de penser par eux-mêmes. Le vieux ventru a réveiller l’âme dominatrice des kindreds qui déjà se partagent leurs premières proies : pour Eva le monde des medias, pour les gangrels les meutes de traders et de financiers, pour les Kleinspiegels les politiques politiciens, et pour les “7” le monde de la nuit. L’histoire se répète, toujours et encore.

Log 7> Holmes a la fin du meeting alerte les “7”. Il leur faut affronter leur véritable adversaire. L’un des 6 qui a osé transformer HELENA en vulgaire instrument de convocation. Il faut frapper maintenant, qu’ils sont tous réunis et au complet. Il faut agir cette nuit. Logan qui est resté silencieux et semble perdu, viendra avec eux, au prétexte de les aider à capturer celui qui a plongé l’une des leurs en torpeur. Logan semble croire ce mensonge et prend part à l’expédition punitive.

log 8> En Projection Astrale, TIM s’introduit sans être vue dans le repère du “6”. Des armes, des explosifs, des grenades, un arsenal, ce kindred est dangereux et armé, un euphémisme. TIM l’entend parler en russe dans une radio militaire. A l’autre bout des cris, de l’agitation. Il est tendu. Stressé. Son portable sonne. Il décroche. 5 secondes pas une de plus. Une voix de femme en russe encore. Il détruit le portable. Il s’entoure d’explosifs, saisit ses armes et part en courant. Une fuite vaine.

log 9> Il se rend à la capitainerie de Chicago. Il parle avec un capitaine du port. Contre de l’argent, il a accepté de laisser rentrer sans fouiller sa cargaison un gigantesque cargo, le ZERO DARK THIRTY. Le kindred russe lui apprend que le ZERO DARK THIRTY va arriver plutôt et qu’il faut se tenir prêt. Le “6” descend et monte dans sa voiture. Mais derrière il y a IRINA nue, qui s’est introduit en flaque de sang et s’est assise ici, pour parler. Mais le “6” lui n’est pas de cet avis.

log 10> Il déclenche Célérité et sort en trombe. Il court mais déjà Michael le rattrape, son sang accélérant sa course et sa vitesse. Ils sont au coude à coude. TIM vise avec son M16 et lâche une rafale dans les jambes du “6”. Ses genoux explosent sous l’impact des balles à haute vélocité. Michael le projette au sol d’un violent coup d’épaule. Michael le plaque et use du pouvoir de la voix pour donner un ordre simple : “bouge pas”. Le cerveau se bloque et les muscles se tendent et se crispent, paralysés. Mais le “6” a de la ressource. Il crache un jet de sang acide au visage de Michael. TIM réplique et tire une seconde fois avec son arme de guerre et transperce cette fois-ci l’épaule. IRINA arrive au contact et fait exploser les os des deux mains du “6”. Par précaution elle soude la bouche du Kindred. Entre le moment où il a ouvert la porte et maintenant, 18 secondes se sont écoulées. Il est jeté dans le coffre de la voiture. Il rejoint Frédérickson et tous les autres. Il est en route pour la casse mentale. les “7” sont fermement décidés à le faire parler.

View
partie 21
Landmark trap.

Préviously : HELENA a été “hackée”. Les “7” ont débranché l’Ancienne. La mathuséla reste pour le moment plongée en torpeur. 1er jour de rupture du “night call”.

Log 1> Les “7” ont dominé le juge en charge de l’affaire du SUCCUBUS. Vernnon et Michael ont implanté une bombe mentale à retardement dans les synpases du Juge. Au mot de commande “votre verdict votre honneur” la bombe va exploser et se propager en expansion tueuse de libre arbitre. A la fin l’onde de domination prendra le contrôle des zones de la parole et le juge ne pourra rien dire d’autre que : le SUCCUBUS reste ouvert. Mais les “7” ont aussi découvert que la maison du Juge était piégée et truffée de caméras et micro espion. Une nouvelle preuve enquête cyber pour Frédérickson.

Log 2> Grâce à Frédérickson, jour après jour lié à ses nouveaux maîtres par le sang, les “7” découvrent qu’une corpo IT, AMERITECH, a mis en place le dispositif de surveillance. Le Hacker asservi doit maintenant remonter l’autre piste : Où vont les messages cryptés du “6K” ?

Log 3> Les Kleinspiegel sont dépassés par les évènements et ils regrettent de plus en plus la domination du Maire, TOM KANE. Ils sont incapables de gérer un pion si exposé aux médias du XXI siècle et doivent encore demander aux “7” de leur venir en aide. Cette fois-ci le maire doit affronter une menace qui peut remettre en cause l’existence même du SUCCUBUS : la commission LANDMARK

Log 4 > La commission LANDMARK de chicago est une commission composée de 9 personnes désignée par le maire et le conseil municipal. Cette commission est chargée de proposer aux votes de la municipalité la protection de bâtiments de Chicago remarquables par leur architectures, histoires, apports culturels. Ce soir la commission, sans aucun doute manipulée, a proposé que le SUCCUBUS se rajoute dans la liste des propriétés protégées de Chicago. Une séance extraordinaire est organisée au city hall. Cette nuit, à l’issu des votes, le SUCCUBUS pourrait fermer et devenir propriété de la mairie. Les “7” doivent empêcher que la majorité l’emporte.

log 5> Sur place Michael foudroie un councilman à la tête du 49eme Ward de Chicago. Fidèle à leurs habitudes les dominateurs montent l’embuscade aux toilettes. Le pantalon encore sur les genoux, le cerveau du pauvre JOE MOORE est méchamment “brainjacké”. De leurs côtés, TIM se fait passer pour un membre du staff, IRINA et VERNON pour deux conseillers qui gravitent dans l’entourage du maire. Ils rentrent dans la grande salle du conseil et commencent à se mêler aux 50 conseillers.

Log 6> Le maire peut compter sur 10 votes, les “7” doivent donc “convaincre” 16 conseillers de voter contre le projet de la commission. TIM scanne les auras et remarque des faits troublants : certains des aldermen ont la couleur caractéristique des auras des bloods dolls intox à la vitae. TIM désosse les souvenirs proches d’un “ROMEO” : le vieux politique s’est un pris un shoot de sang frais dans la journée en échange de son vote.

Log 7> Vernon chope entre quatre yeux le viel advisor et commence à lui péter les synapses. Problème le vieux à le cervelet en éponge et Vernon pour l’instant parvient juste à le faire baver. Pour accélérer et gagner du temps IRINA entre en scène : elle fait exploser sa présence et déchire à la fois les convictions et les braguettes des conseillers. Les patrons des wards tombent sous le charme. les arguments d’IRINA font mouche comme des tirs de snipers. MIchael passe derrière et, profitant de sa double identité, achève ceux qui doutent encore.

Log 8 > TIM en mode NSA détecte deux hommes qui sont ici pour espionner et rendre compte. Ils ont repéré le manège de NASTASIA et reçoivent pour ordre, via smartphone sécurisé, de suivre cette talentueuse lobyisste. Mais rien n’échappe au virus auspex de TIM qui pirate leur logiciel humain : Les deux barbouzes sont salariés par AMERITECH. La même compagnie qui espionne le juge.

log 9 > Les “7” ont renversé la tendance mieux que les machines à vote de Floride de la Bush connection. Dernier coup d’Auspex mais sur la bande à “TOM KANE” pour éviter les traitres de l’intérieur. Surprise, il y a dans le lot un homme, la cinquantaine, impeccable, distingué, et froid comme l’obsidienne. Dernier point, Mister GREY n’a pas d’aura. Les dons d’Auspex glisse sur lui comme la pluie sur une matière hydrofuge. Les attaques de Dominate ricochent sur le blindage de sa volonté. C’est le moment du vote.

log 10 > La démocratie triomphe. A la majorité d’une voix le projet de la commission est rejeté. Les advisors font la gueule. Ce qui devait être la fin du SUCCUBUS, et par la même occasion le début de la chute du BOSS, le nickname officieux de TOM KANE, est un désastre politique. Pire, Micheal fait péter une grenade en partant : il se pointe devant les caméras et hurle au scandale et à la corruption. L’affaire du SUCCUBUS est une manip’ pour destabiliser le maire. Les “7” s’éclipsent dans les supers novas des flashs qui crépitent. Une aube radieuse va peut-être enfin se lever sur la Mairie. Sauf que dans l’entourage du maire il y a un traître qui a voté blanc.

log 11 > La nuit suivante les “7” font partie des invités VIP qui célèbrent dans les salons privés de la mairie la victoire de KANE. Michael gonflé à bloc balance une décharge de dominate à bout portant sur Mister Grey qui fait partie de la fête. L’executive ne cligne même pas des yeux et finit de boire son jus de tomate. TIM lui tend un verre, piège à empreinte psy. Mister Grey le fixe longuement, prend le verre, ne boit pas, lui remet, pas d’empreinte psy. Mister Grey part. Les “7” n’apprécient pas. D’après KLEINSPIEGEL il s’agit d’un “neutre”. Un homme sur 10 millions insensible aux pouvoirs psy des kindred. Les “7” traquent en meute le passé de l’inconnu.

log 12 > Mister Grey est le descendant des ANDERSEN. Famille norvégienne qui s’est installée à Chicago au moment de son explosion. Il fait partie du club des abattoirs. Surnom péjoratif donné à 5 grandes familles qui ont fait fortune dans le trust de la viande. Le club des abattoirs depuis presque deux siècles tirent dans l’ombre les ficelles de la politique de la ville. Les 5 se retrouvent régulièrement dans le très select et très fermé yacht club de Chicago, ils possèdent un voilier de compétition construit par le même architecte naval que l’Elyséum. David jr. BURNHAM CEO de AMERITECH est membre du club.

log 13 > Suivant leur instinct les “7” découvrent que les squelettes dans les caveaux des ANDERSEN sont des inconnus. Sans preuves formelles, sauf une troublante ressemblance avec les photos jaunies du temps des abattoirs, il semblerait que Mister ANDERSEN soit âgé de presque 200 ans, mais continue à goûter les joies du solarium de son loft au sommet de son immeuble classé landmark en 1969…

View
Partie 20
conférence de stress

Previously : Helena n’existe pour ainsi dire plus. Elle est coupée du monde et de la réalité. Son état la plonge au-delà de la torpeur. Jamais une convocation aussi longue, massive et puissante n’a par le passé était tentée. Helena devient une expansion immortelle d’Auspex, un signal infini.

Log1 > Les ondes d’Auspex projetées par HELENA modifient la psychée de TIM et repoussent les limites de ses disciplines. Il peut désormais se projeter sous forme astrale hors de son corps, et lancer son esprit à travers la matière. Il défie les lois de la physique et explore en esprit le haven du vampire espion. Il plonge dans les sous-sols de Chicago et découvre un réseau de tunnels secrets qui courent sous la ville. Même en se déplaçant à la vitesse de sa pensée, il passe plusieurs nuits à parcourir des tunnels et des couloirs qui forment un véritable labyrinthe. Les “7” découvrent le dédale dont la construction fut lancée par LODIN juste après l’incendie de Chicago il y a deux siècles.

Log2 > L’un des nombreux tunnels conduit directement au SUCCUBUS CLUB. C’est à partir de ce tunnel qu’un passage a été ouvert récemment jusqu’au caveau blindé où repose HELENA. Le blindage en acier a été percé et c’est par là que IRINA/NASTASIA s’introduit grâce à sa discipline de Vicissitude dans le refuge de l’ancienne. Elle découvre un appareil médical d’origine ruse : perfusions, électrodes, seringues. HELENA est branchée et une “solution” inconnue coule dans ses veines et artères.

log 3> Les “7” pensent que L’ancienne a été “piratée” par les “6”. Ils pensent que les autres clones provoquent l’appel et veulent regrouper à Chicago le plus grand nombre de Vampires. Ils ignorent comment ils procèdent mais ils pensent que la substance qui coule dans les perfusions plonge HELENA en torpeur. Ils doivent remettre à plus tard la traque du vampire espion, pour l’heure ils doivent se rendre à un meeting avec les chasseurs de vedophiles.

log 4> La rencontre à lieu dans un bar anonyme de la banlieue de Chicago. Les “7” rencontrent un prêtre, le millionnaire et une assistante du bureau du procureur veuve d’un des 3 flics massacrés par les “daltons” il y a un an. La discussion s’engage et se prolonge toute la nuit. Les deux groupes sont sur leur garde. Les chasseurs proposent de former un tribunal de la nuit composé de Vampires et de mortels. Ils savent que des alliés Kindreds pourraient considérablement les aider à traquer et punir les assassins vampiriques qui échappent à la justice humaine. IRINA/NASTASIA rejettent en bloc toute alliance avec le “bétail”. Les hommes sont-ils condamnés quand ils mangent un steak déclarent-elles ! Vernon et Michael tentent, fidèles à leurs habitudes de manipuler les mortels pour s’en faire des alliés dans le combat à venir contre la lancea sanctum. TIM et VOOS sont les plus mesurés mais rejettent ce qui pour eux s’apparente en fait à une milice. Ils se séparent donc sans trouver ni accord ni compromis.

log 5> Kleinspiegel demande de l’aide au “7”. Il est paniqué. Son pion, le maire, est harcelé de questions à la conférence de presse organisée sur l’affaire du SUCCUBUS. Un journaliste le presse de questions équivoques qui brisent sa domination mentale : Monsieur le maire êtes-vous en pleine possession de vos facultés mentales ? Monsieur le maire vous n’avez pas l’impression que votre jugement est altéré ? Monsieur le maire d’après mes sources vous êtes atteint d’une sorte de maladie mentale qui joue sur votre libre-arbitre ? Vous confirmez ? Ces questions sont comme des coups de béliers qui défoncent la barrière mentale érigée par Kleinspiegel. Le vieux vampire est paniqué par la présence de tous ces journalistes et incapable d’agir, terrorisé à l’idée de briser la masquerade.

log 6> les “7” savent que s’ils parviennent à aider le vieux ventru il deviendra un allié précieux. Voos grâce à Obfuscate déclenche l’alarme incendie. la conférence de presse est interrompue. TIM avec Auspex repère une oreillette par laquelle le journaliste reçoit des questions. Michael “provoque” une esclandre avec les forces de l’ordre pour faire une diversion et Vernon en profite pour dominer le journaliste afin qu’il pose des questions qui vont le discréditer lors de la reprisse de la conférence. Le maire s’en sort tout juste.

log 7> C’est le même groupe de Lobbyiste qui s’attaque au Maire et tente de faire fermer le SUCCUBUS. Ils ont sans aucun doute des moyens puissants : contact dans la presse et la police, matériel de surveillance High-Tech. C’est une nouvelle menace qui s’ajoute à celle de la Lancea Sanctum et celle des “6”.

View
Partie 19
Confessions

Previously : HELENA est onde mentale pure. Elle se déconnecte de plus en plus des esprits qui l’entourent. C’est une mauvaise nouvelle pour les « 7 » qui doivent faire face seul à la menace désormais déclarée de la Lancea Sanctum.

Log 1> Le SUCCUBUS est fermé. Le Maire est encerclé par les lobbies conservateurs qui réclament la fermeture définitive du « club satanique ». Les flics de Chicago sont sur les dents : une église transformée en pièce à conviction géante qu’ils doivent gérer et dans le même temps un mass murder avec des dizaines de cadavres sur les bras dans une tour squattée du ghetto de Chicago. Ils sont débordés et acceptent bien volontiers l’aide des « feds » qui débarquent avec le FBI et l’ATF. La ville de Chicago a privatisé un asile rien que pour les tarés de la croisade du sud qui écrivent avec leur merde des cantiques noirs sur les murs capitonnés en beuglant « il arrive ». Amen. Les Kindred doivent faire face et gérer la crise. La masquerade vacille et se lézarde. Ils décident de mener une enquête pour jauger et comprendre la situation. Ainsi soit-il.

Log 2> Direction la morgue. Voos sous obfuscate se joue sans peine de la surveillance et « fait parler » les morts. Pas de doute possible les « DOA » sont tous des bikers crusaders de la Lancea Sanctum. Ils sont tombés la même nuit que l’émeute du SUCCUBUS sous les coups de CRITIAS, le puissant Elder qui visiblement a été attaqué dans un remake de « piège de cristal ». Et pas de traces de lui ni de l’Elyseum le yacht fantôme qui croise au large masqué dans les brumes du lac Michigan.

Log 3> Plus tard la même nuit. Les « 7 » veulent maintenant comprendre ce qui se cache dans l’église. Voos dans son rôle de l’homme invisible s’approche de la chapelle transformée en scène de crime. Les autres planqués non loin repèrent un mortel « suspect » et décident de lui poser quelques questions. Voos pour esquiver les cops en sentinelle devant la chapelle passe par derrière. C’est le chaos. Le mec dans la bagnole est un enfoiré de chasseur doublé d’un fils de pute ex-force spéciale qui en plus bosse en doublette avec un autre acolyte qui lui est déjà rentré dans l’église. Avec 4 vampires qui se jettent sur lui, le driver en quelques secondes passe en mode « game over ». Son pote applique le protocole DTCCV : Dans Ton Cul Court Vite. Il escalade les murs et se barrent comme le mollah Omar en mob. Comme quoi traquer du Barbu à Bora-Bora lui a appris quelque chose.

Log 4> Voos rentre dans l’église. Plus fort que tous les experts Miami et NY réunis il passe au crible l’Eglise. Mur Nord des lignes et des lignes en araméen ancien imbittables check. Sur la Madone les 40 petits visages des victimes massacrées du Vedophile, check. Mur Sud un graf de l’après crucifixion avec un légionnaire en jupette longinus dans le premier rôle, check. Mur Est l’apocalypse mais par Cain avec les vampires dans le rôle des anges purificateurs exterminateurs, check. Mur Ouest des divagations du prêtre qui explique qu’il est pas tout seul dans sa tête et que ça pique un peu, check. Vernon a fait passer son examen de conscience au Driver qui bave détendu à l’arrière d’une bagnole en route pour « shelters road », la casse mentale où les « 7 » entassent les cerveaux pétés. Ils ont une adresse, un connard de colonel des marines à la retraite.

Log 5> Le colonel est assis dans son fauteuil, une seule pantoufle au pied, son con de chat lui lèche les orteils de l’autre pied. Il s’est pissé dessus et son coffre secret est ouvert. Il ne se souvient de rien. Il fait le 911 pour appeler une ambulance et espère que son AVC n’est pas trop grave. Plutôt dans la nuit il a eu de la visite. Le genre dont on se passe. Vernon et Michael lui ont ouvert le haut du crâne, l’ont soulevé, pris par les pieds, secoué la tête en bas et fait tomber sur le tapis afghan tout. Absolument tout. Depuis sa première branlette en passant à sa cousine germaine jusqu’aux Pachtounes chef de village et supposés terroristes massacrés par les SEALS qu’il commandait. Il a surtout donné un visage. Celui du civil qui il y’a des années de cela lui a demandé de le « fixer » avec deux tueurs, des pros, des solos véritables, cleans et professionnels. Les cv parfaits pour deux futurs chasseurs de vampires en puissance.

Log 6> Irina reconnaît le civil. C’est le richard qui a fumé un vampire dans une Crack House de Chicago pour venger la mort de sa petite fille riche shootée au sang de « pirvam ». Il est de retour en ville. Comme tous les millionnaires il a passé sa journée a faire passer de l’argent virtuel de places boursières en places boursières et se détend devant des croûtes infâmes dans un vernissage de merde avec vue sur le lac Michigan. Irina se pointe et isole sa proie sur la terrasse en bois exotique écologique montée au black par des « wetbacks » chicanos. Le « Bruce Wayne » du pauvre à son sixième sens araignée qui lui dit que la belle est une vraie vamp qui suce mais du sang. Bas les masques.

Log 7> Une longue conversation plus tard entre anges et démons les langues se sont déliées. La cainïtes ont mis en garde contre la Lancea Sanctum. Ils ont plaidé sur leur existence millénaire symbiotique dans l’ombre de la société humaine. Ils ont confessé l’existence parmi eux de monstres comme SAM le Vedophile et le châtiment qui guette ces bêtes. L’homme a révélé l’existence d’une organisation composée de parents des enfants martyrs. Il a avoué les réunions secrètes des « endeuillés éternels », les « 40 et les voleurs d’enfants » comme ils se surnomment. Il a tout dit de la traque et du meurtre des vampires criminels. Il a confessé malgré la vengeance les tourments de son âme et les doutes de la cause des « endeuillés ». Ils ont jeté un pont entre leurs deux mondes et sont d’accord pour se revoir. Ils ont décidé de rester prudents car de part et d’autre, dans chacun de leur camp ce sont les faucons qui dominent. Et ils ne savent pas encore si la confiance est possible. L’homme peut-il faire confiance à ces vampires qui détiennent les os de leurs enfants. Les Vampires peuvent-ils faire confiance à cet homme qui s’agenouille pour embrasser la bague d’un authentique prêtre exorciste à peine sont-ils partis.

View
Partie 18
Les loups de dieu et l'agneau du seigneur

Previously : Helena continue à lancer sa toile et pousse son appel le plus loin possible pour toucher les esprits du plus grand nombre de vampires. L’effort est tel que toute conscience à disparue de l’esprit de l’ancienne. Elle n’est plus qu’un signal puissant, une pulsation continue d’auspex, le point d’émission alpha vampirique. Les kindred se réunissent désormais au succubus, conscients de la menace imminente de la Lancea sanctum. Le SUCUBUS devient le coliseum moderne de leurs jeux vampiriques dans l’attente de la tempête.

Log 1 > les poupées de sang du rams viennent régulièrement s’enivrer dans le temple des plaisirs et vices vampiriques. Les city gangrels Karl et Vernon ont ouvert les portes du labyrinthe ou chaque nuit des cadres stressés en mal de sensations fortes viennent combattre des gladiateurs des temps modernes gonflés aux amphétamines. Micheal découvre qu’il peut désormais posséder les corps des mortels. Sans retenu il use et abuse de son don pour violer en totalité le corps, l’esprit, et l’âme de ses victimes outragées. Micheal the raper rôde dans les alcôves du club le visage recouvert par un grotesque masque de ET en latex . Voos interloqué devient plus que jamais l’alpha et l’oméga de Paty. Irina et Tim s’inquiètent de la disparition de Dick et de la torpeur de Sam. Une assemblée est convoquée pour aborder ces points.

Log 2> l’assemblée à l’unanimité décide d’enquêter sur le repère de l’inconnu soupçonné d’avoir plongé SAM en torpeur. Les Kleinspiegel utilisent le maire pour lancer une enquête administrative sur le lieu et récupérer les plans. Les city gangrels ont recours à animalisme pour investir les lieux. Les indices collectés ne laissent planer aucun doute. Il s’agit du repère d’un d’observateur qui communique en russe avec quelqu’un ou quelque chose en dehors de Chicago. Le repére a été particulièrement bien sélectionné et les kindred pour l’heure décident de prolonger leur enquête.

Log 3 > La nuit suivante la sécurité du club alerte les “7” de l’arrivée d’une foule bigarrée et excitée devant le club. Tout ce que le sud des états-unis compte comme arriérés, red necks, Christ born again, millénaristes, fondamentalistes chrétiens et croisés du kkk, vient se planter sur le parking du SUCUBUS. Ils hurlent à l’antéchrist, s’enchaînent les uns aux autres, d’autres taggent sur les murs le signe triple 6, et tous maudissent celles et ceux qui osent fréquenter le club satanique. C’est le chaos et la situation risque de dégénérer à chaque seconde.

Log 4> les “7” demandent à KEYNES de faire le 911 et sortent pour tenter de garder sous contrôle la situation. Les kindred font gicler les disciplines : auspex pour repérer les auras les plus agités, présence pour contrôler la foule, et dominate pour convaincre les plus énervés des mortels. Les renforts de police arrivent et peinent à rétablir l’ordre. C’est la confusion : au sol les flics sont dépassés par les événements, dans le ciel un helico tourne autour de la foule de plus en plus agitée, et le SUCUBUS se transforme en bunker assiégé. La situation est critique et les brigades anti-émeute sont appelées en renfort.

Log 5> soudain un prêtre visiblement hagard se pointe au milieu du bordel. Le cureton est flippant, tout seul au milieu d’une foule de religieux éructants, il avance et comme moise ouvre en deux cette marée montante de connards vociférants. Voos va au devant du prêtre mystique et se prend une onde de panique en pleine gueule, impossible de faire un pas de plus, la bête dans Voos hurle et s’agite comme un furet dans un sac. Pas mieux pour Micheal qui se fait stopper net lui aussi. Karl à toute les peines du monde pour maîtriser la peur panique qui gronde en lui et parvient tout juste à faire quelque pas de plus. Mimi et Momo finissent dans le grotesque en pleurant comme des pisseuses à peine ont-ils croises le regard du prêtre bizarre. C’est l’arrivée des policiers anti-émeute qui fait que le prêtre s’arrête et permet ainsi aux kindred de se ruer vers le SUCUBUS et de fermer les portes blindées.

Log 6> réunion de crise dans la salle privée du conseil. Le club est bondé de mortels qui sont sur le point d’exploser à la fois effrayés et enragés. La masquerade est en péril. Et pire que tout un prêtre ayant la foi, la vrai, celle qui pique et qui brûle est planté devant l’entrée du club. Les vampires sont unanimes, ce prêtre est un danger, une putain de menace, une épée d’ange au-dessus de leurs têtes, un épine sacrée trop près de leur cœur. Le prêtre doit mourrir. Ce soir.

Log 7 > Les juges sont les vampires mais les bourreaux seront des mortels. Un de ces tarés religieux et fanatisés qu’ils vont dominer et que Michael va posséder comme une marionnette. Le coupable parfait un fou dangereux qui va tuer et déclarer qu’il a été possédé. Un loup de dieu pour tuer un agneau du seigneur.

Log 8> C’est fait. Les flics ont de la cervelle de prêtre sur les visières de leur casque anti-émeute. Le fou de dieu git au sol le corps crible de balles. Les vampires profitent d’une fausse alarme incendie pour se perdre dans la foule paniquée. Les forces anti-émeute charge les émeutiers qui profitent aussi du chaos pour prendre la fuite. Masquerade : 1, mortel : 0. Fin du match.

Log 9 > 11:00 du matin, quartier ghetto de south Chicago. La police scientifique et la crim’ passent au peigne fin la petite église du prêtre mort dans la nuit devant le SUCUBUS. Le lieutenant en charge de l’enquête est dans la chapelle. De toute se carrière elle n’a jamais vu ça. Masquerade : 0, mortel : 1. Match retour.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.